• Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

"Un autre regard sur les savoir-faire et terroirs de France"

Lancé en 2017, THE FRENCHIP est un média qui vise à valoriser les savoir-faire et terroirs de France en mettant l'accent sur la beauté des photographies et le goût pour les belles histoires, car derrière chaque artisan, paysan, créateur, se cachent des gens passionnés et passionnants qui mettent tous leurs efforts au service du rayonnement de leur métier, de leur patrimoine régional et par dessus tout de la France. En savoir plus

 

© 2017 THE FRENCHIP 

Ils vont vous rendre chèvre!

10/11/2017

C'était un rêve, une idée fixe...Claire et Serge Bonnet sont allés au bout de leur projet. Tous les deux sont franciliens mais avec une forte attirance pour l'air de la campagne et des attaches aveyronnaises, pour lui. Leur rêve était d'avoir des chèvres, de faire du fromage et de vivre au grand air. Avant même d'être mariés, ils s'imaginaient là où ils sont aujourd'hui; à Cazes, un petit village du Tarn-et-Garonne...

 

 

Claire, diplômée de l'Ecole du Louvres et Serge, issu d'une grande école de commerce et cadre chez un assureur, ont attendu patiemment la bonne opportunité pour se lancer.

 

 

 

C'est en 2016, qu'ils trouvent l'exploitation parfaite: 140 chèvres, plus de 30 hectares de terrain et toutes les installations nécessaires à la réalisation de leur projet. La ferme qu'ils achètent est une belle affaire qui vend son fromage dans le réseau de distribution bio de la région et aux alentours.

 

 

Pour se préparer à cette nouvelle vie et apprendre les savoir-faire essentiels, Serge et Claire passent une année en Ardèche pour suivre une véritable formation de "chevrier" où ils ont pu emmagasiner les mécanismes complexes de la chaîne de fabrication du fromage, depuis la gestion des bêtes jusqu'à l'élaboration du produit final. 

 

Après un peu moins d'un an dans leur nouvelle vie, les Bonnet ont pu se rendre compte de la difficulté de la vie paysanne même si ils ne regrettent en aucun cas leur choix.

 

La journée est bien remplie. Levés à 6 heures, il faut préparer la traite du matin, environ 2 heures de travail pour 140 chèvres. Ils doivent ensuite sortir les animaux et les répartir dans les différents enclos qui entourent la ferme. Le terrain est escarpé et la vue superbe.

 

 

Le gros de l'alimentation des chèvres est dans la nature, même si une sélection de céréales bio leur est donnée en guise de repas du soir.

La journée passe bien vite. Les jours de marché, Serge vend les fromages tandis que Claire est au labo. Le soir, il faut rentrer les chèvres et procéder à la seconde traite. Heureusement, la double traite n'est nécessaire que l'été car le couple a choisi de re-saisonner le troupeau de telle sorte à ce que la production de lait soit divisée de moitié en hiver. Les gros mois, ils produisent près de 450 litres de lait par jour et vendent la majeure partie de la production à d'autres fromageries.

 

 

La journée se termine par la préparation du fourrage et c'est le travail de Serge. Claire, de son côté, range et nettoie le labo qui doit être impeccable, d'autant plus que toute la production de fromage est au lait cru. Le fromage parlons-en. Il n'est pas sous AOP car il n'y en pas vraiment dans la région. Il se décline donc sous toutes les formes et avec des affinages divers. Le résultat donne un produit de grande qualité à la pâte très fine et aux belles saveurs fermières ce qui, comme chacun sait, est le gage d'un fromage authentique!

 

 

Nous avons passé un après midi à leurs côtés et nous avons pu goûter à la beauté de leur projet; rude mais gratifiant. Nous avons aimé leur sincérité et la beauté de leur démarche qui prouvent que d'autres vies sont possibles, au service du goût et de la valorisation de nos beaux terroirs.

 

 

GAEC Les Chèvres de Lacoste

Lacoste Haut, 82110 Cazes-Mondenard

05 63 32 43 48

 

 

 

Aimer
Please reload

SUIVEZ-NOUS!

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
A lire aussi

La naissance d'un vignoble dans le Lot

May 29, 2018

Lauzerte, sur la route de Compostelle

May 11, 2018

Simond, le coutelier des glaces

May 8, 2018

1/2
Please reload