• Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

"Un autre regard sur les savoir-faire et terroirs de France"

Lancé en 2017, THE FRENCHIP est un média qui vise à valoriser les savoir-faire et terroirs de France en mettant l'accent sur la beauté des photographies et le goût pour les belles histoires, car derrière chaque artisan, paysan, créateur, se cachent des gens passionnés et passionnants qui mettent tous leurs efforts au service du rayonnement de leur métier, de leur patrimoine régional et par dessus tout de la France. En savoir plus

 

© 2017 THE FRENCHIP 

Ripaton, l'artisan qui prend son pied

26/10/2017

C’est une histoire qui commence comme celle d'une start-up. Deux étudiants en école de commerce, un garage, un peu de buzz et une boîte qui a réussi à décoller en moins de deux ans. Sauf que cette histoire n’est pas celle d’une entreprise technologique, mais bien celle d’un véritable savoir-faire artisanal.

 

 

En 2016, Margot Ijssel et Tom Millon, un jeune couple montpelliérain et passionné de déco, est à la recherche de pieds pour relooker une table basse. Ils se rendent à l'évidence; il n’y a aucun produit sympa et surtout rien de fabriqué en France.

Les deux entrepreneurs se mettent donc à fabriquer des pieds. La demande est là…la mayonnaise prend vite et bientôt ils fabriqueront 100 paires par jour. Le nom de leur marque sera Ripaton, ce qui signifie tout simplement pied en argo. 

C’est ce qui donne à cette entreprise ce côté franchouillard et sympathique.

 

Margot nous explique : "l’objectif dès le départ, et qui reste notre ligne conductrice, est de créer un produit 100 % fabriqué en France, à la main, tout en gardant le côté artisanal. Il doit être abordable et surtout design et tendance. On aime bien se dire « artisans 2.0 »".

 

 

 

 

Derrière cette démarche, qui place le local au centre et entend ainsi limiter au maximum son emprunte carbone, se cache un vrai savoir-faire : la ferronnerie. Dans leur atelier, l’équipe de 7 personnes commence déjà à se sentir à l’étroit. "On gère toute la chaîne de production depuis le design jusqu'à l’expédition du produit. On fait du sur-mesure aussi et c'est ainsi qu'on cultive l’esprit artisanal, sans oublier d’être totalement dans son temps", nous expliquent Margot et Tom.

 

Ensemble, ils maîtrisent parfaitement les enjeux et les opportunités du numérique. La marque ne vend qu’en ligne et se montre hyper active sur les réseaux sociaux avec une communauté d’aficionados de plus de 30 000 personnes sur Facebook 

 

 

 

Ripaton s’adresse à deux types de clients : les particuliers, qui représentent environ 70 % des ventes, qui achètent les pieds pour créer ou relooker leur mobilier et les professionnels (restaurants, hôtels, boutiques, start-ups) qui achètent des pieds pour leurs tables, commerces et bureaux. Preuve enfin que le « made in France » a de beaux jours devant lui : la société montpelliéraine vend aux français bien sûr, mais également aux belges, aux suisses, aux espagnols et aux allemands. L’international sera un des grands enjeux de 2018.

 

 

 

On aime l’audace et l’authenticité de cette jeune entreprise et de leurs dirigeants qui nous rappellent que d’autres modèles de production et de consommation sont possibles aujourd'hui. Margot et Tom nous donnent chaque jour l’envie d’en dénicher d’autres, partout en France !

 

 

Crédit photo: Morgane Boem pour Ripaton

 

Ripaton

41 Rue Yves Montand,

34080 Montpellier

www.ripaton.fr

Facebook: @ripaton.france

Instagram: @atelier_ripaton

 

 

Aimer
Please reload

SUIVEZ-NOUS!

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
A lire aussi

La naissance d'un vignoble dans le Lot

May 29, 2018

Lauzerte, sur la route de Compostelle

May 11, 2018

Simond, le coutelier des glaces

May 8, 2018

1/2
Please reload