• Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

"Un autre regard sur les savoir-faire et terroirs de France"

Lancé en 2017, THE FRENCHIP est un média qui vise à valoriser les savoir-faire et terroirs de France en mettant l'accent sur la beauté des photographies et le goût pour les belles histoires, car derrière chaque artisan, paysan, créateur, se cachent des gens passionnés et passionnants qui mettent tous leurs efforts au service du rayonnement de leur métier, de leur patrimoine régional et par dessus tout de la France. En savoir plus

 

© 2017 THE FRENCHIP 

Coiffard, l’amoureux des livres

27/10/2017

Quartier des Batignolles à Paris, il fait gris ce matin, le plafond ne doit pas dépasser les 50 mètres mais nous comptons bien sur notre visite d’aujourd’hui pour remettre un peu de lumière dans notre journée.

 

 

 

Nous avons rendez-vous chez Jean Marc Coiffard, son métier : Artisan relieur. Ce jeune homme de 65 ans, qui fêtera l’année prochaine ses 50 ans de travail, essaye de nous faire croire qu’il est un peu blasé. Très vite, nous comprenons qu’il n’en est rien ! Jean Marc est un passionné, fou amoureux des livres anciens auxquels il redonne vie depuis des décennies.

 

 

 

 

Dans son atelier situé rue des Moines à Paris dans le 17ème arrondissement, Jean Marc nous attend, impatient semble-t-il de nous faire découvrir son univers. C’est une petite boutique avec une devanture à l’ancienne. La radio est branchée sur France Musique, il n’y a de la place que pour un seul homme. Une énorme machine à relier trône au milieu de la boutique. Au mur, il y a des photos des idoles de notre hôte comme Jacques Brel, Desproges, Coluche... Des post-it en tous genres remplissent chaque centimètre carré disponible. Les étagères plient sous le poids des livres. Il y a de tout, du « Bréviaire amoureux » de Maurice Genevoix à La Bible, en passant par une édition d’une biographie de Napoléon datant de 1834 ou encore la « Divine Comédie de Dante ». Pour Jean Marc, chaque livre a une histoire, une vie. Il y a posé ses mains, cousu chaque feuillet, gainé la couverture et sans doute, s’est t-il tant de fois attardé sur les textes qu’ils renferment.

 

 

 

 

 

Son savoir-faire, Jean Marc Coiffard le tient de son père lui-même relieur. Diplômé de l’École supérieure des arts et industries graphiques, l’Ecole Estienne, il travaille 10 ans pour des « patrons » avant de se lancer à son compte en 1979. 

Il nous parle de son métier avec finesse. Il aime transmettre : « le travail de restauration est un travail méticuleux qui ne se limite pas uniquement à la restauration proprement dite : la restauration, c’est également conserver, embellir et solidifier.  L’art de restaurer consiste essentiellement à réparer, c’est-à-dire d’une part en récupérant les propriétés des supports et d’autre part en ralentissant leur dégradation. »

 

 

 

 

 

 

Artisan lucide, Jean Marc Coiffard fait assez vite l’acquisition de son atelier et peut ainsi s’offrir une retraite plus confortable que beaucoup de ses confrères. Des clients lui confient encore des livres à relier et à restaurer (des particuliers, des avocats, des comptables, des notaires). Il nous explique qu’il veut désormais faire des choses pour son plaisir. Il a notamment pour projet de recouvrir un livre avec des vitraux. Il faut pour cela qu’il en acquiert la technique.

 

 

 

 

Si un jour, vous passez par la rue des Moines, arrêtez vous quelques minutes dans son atelier, allez-y de la part de TheFrenchip (- ; 

 

 

Crédit photo: @thefrenchip

 

Jean-Marc COIFFARD

114 bis sur des Moines,

75017 paris

www.artisan-relieur.fr

 

Aimer
Please reload

SUIVEZ-NOUS!

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
A lire aussi

La naissance d'un vignoble dans le Lot

May 29, 2018

Lauzerte, sur la route de Compostelle

May 11, 2018

Simond, le coutelier des glaces

May 8, 2018

1/2
Please reload