• Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

"Un autre regard sur les savoir-faire et terroirs de France"

Lancé en 2017, THE FRENCHIP est un média qui vise à valoriser les savoir-faire et terroirs de France en mettant l'accent sur la beauté des photographies et le goût pour les belles histoires, car derrière chaque artisan, paysan, créateur, se cachent des gens passionnés et passionnants qui mettent tous leurs efforts au service du rayonnement de leur métier, de leur patrimoine régional et par dessus tout de la France. En savoir plus

 

© 2017 THE FRENCHIP 

Mignonne, allons voir si la rose...

26/10/2017

Si Grasse est sans conteste la capitale du parfum avec notamment la rose centifolia, connue pour ses vertues odorantes, il existe une autre capitale de la rose...Provins. Cette petite ville nichée entre la Champagne et Brie est une destination historique incontournable d'Ile de France. À Provins, il y a la Tour César, l'église Saint-Quiriace, les remparts mais aussi la Rose, précisément la gallica officinalis.

 

 

La présence de cette rose remonte au temps de Thibaud IV, comte de Champagne, qui en 1239, revint de la croisade des barons où il avait découvert les pâtisseries orientales à la rose. Il décida de ramener des plans de rose de Damas dans sa cité de Provins.

 

Au Moyen Age, Provins était située dans une région surnommée la petite Champagne. La cité était prospère et vivait du commerce des étoffes et des épices. 

 

 

 

 

 

Dessin de Pierre-Joseph Redouté : Rosa Gallica Officinalis. 

 

 

 

La gallica officinalis fait la fierté de Provins, même si il faut bien l'admettre, sa culture pour les confits, confiseries et autres eaux devient de plus en compliquée.

 

Les pesticides des cultures intensives de la Brie en sont une des raisons. La production bio est menacée et il faut aussi savoir que la plupart des rosiers commercialisés aujourd’hui sous l’appellation rosa gallica ont été significativement appauvris par la culture intensive, ils ne sont qu’un pâle reflet de la description de l’espèce faite par Pierre-Joseph Redouté: 

 

« Cette belle variété se fait remarquer par le volume de ses fleurs semi-doubles, d’un beau rouge pourpre, solitaires ou réunies deux à deux à l’extrémité des rameaux. Les feuilles d’un vert profond sont légèrement gaufrées à nervures saillantes».

 

 

Au détour d'une rue qui descend vers la tour César, à la recherche d'un producteur authentiquement artisanal, nous avons découvert "le Comptoir des colporteurs". Dans cette charmante "échoppe", on y vend des produits artisanaux de la région mais surtout des confits de rose "maison" préparés depuis 27ans. Cette production est bien sûr totalement artisanale.

 

 

 

Les pétales récoltés entre avril et mai permettent de fabriquer seulement une toute petite quantité de confits, vendus uniquement dans la boutique de Provins...

 

 

 

Comptoirs des colporteurs

4 Rue Jean Desmarets,

77160 Provins

www.comptoirsdescolporteurs.fr

 

 

Aimer
Please reload

SUIVEZ-NOUS!

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
A lire aussi

La naissance d'un vignoble dans le Lot

May 29, 2018

Lauzerte, sur la route de Compostelle

May 11, 2018

Simond, le coutelier des glaces

May 8, 2018

1/2
Please reload